« La Joie de l’amour », chef-d’œuvre de l’art jésuite

Le genre « exhortation apostolique postsynodale » est rarement ce que l’on préfère en littérature. Et pourtant, Amoris Lætitia, la Joie de l’amour, leçons tirées par le pape des deux synodes sur la famille, abonde en développements admirables. François ne fait pas, on s’en doute, dans la bluette. Il aligne comme à la parade des formules d’une incroyable dureté contre ce pharisianisme et cette bureaucratie qui gangrènent son Église… Lire sur lavie.fr →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *