La joie n’est pas facile à trouver

La joie n’est pas facile à trouver parce qu’elle ne parle que comme les rochers et les pâturages, avec des mots qui sont davantage dans l’oreille de celui qui écoute que dans la bouche de celui qui parle.

Jacques Fierens, Le décolleté, Rive-Dieu n°7 sept. – oct. 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *