L’évêque d’Anvers Johan Bonny plaide pour que l’Eglise adopte une attitude plus ouverte à l’égard de l’homosexualité, de la fécondation in-vitro et des divorcés remariés dans une lettre adressée au Vatican, dont font écho De Morgen et De Standaard vendredi.