Quelques mots abandonnés ce matin sur un quai de la gare d’Ottignies.