Castelluna

Catégorie : En passant

Joyeux Noël !

Je me suis souvent demandé qui ils pouvaient bien être ces hommes de bonne volonté. Le langage courant n’est pas très amène avec eux : quand on dit d’un enfant qu’il est « plein de bonne volonté », c’est avec une nuance de commisération laissant entendre qu’il ne faut pas lui en demander plus.

Et si justement « les hommes de bonne volonté » étaient ceux-là mêmes qui, ouverts à l’amour de Dieu, se reconnaissent pauvres en moyens, attendant tout d’une force venue d’en haut ?

Et si « la bonne volonté » commençait de se manifester lorsque l’on abandonne tout pouvoir pour devenir des serviteurs de la paix ?

N’est-ce pas là le sens de la crèche de Noël ? Le lieu de l’alliance entre la plus extrême faiblesse — qui a-t-il de plus fragile qu’un nouveau-né surtout dans des conditions matérielles difficiles — et de la plus grande puissance qui soit : l’amour vivant de Dieu.

Si nous sommes « de bonne volonté », Dieu se servira de notre faiblesse pour faire de nous les plus efficaces des artisans de paix.

De tout cœur, je vous souhaite un joyeux Noël et une heureuse année 2020.

Cette parole d’un prêtre m’accompagne vers l’Office, ce matin : « Fraternellement unis dans dans un même chantier d’Église à naître… » Alors sur mon petit chantier à moi, silencieux et obscur, qui est de partout et de nulle part, j’ai retrouvé l’entrain des beaux jours. Je ne peux manier ni la pelle ni la pioche, et je ne sais pas faire de plan, mais je puis au moins apporter un peu d’eau et désaltérer ceux qui travaillent plus que moi.

Incroyable indigence des objections au sacerdoce des femmes ! « Le Christ n’a choisi que des hommes ». Poussez cette sorte de logique jusqu’au bout et vous n’ordonnez que des Juifs !

Bonne et heureuse année !

« Bonne et heureuse année à vous tous. Vœux de santé, de joie, de bonheur, de paix. »

Des mots qui apparaissent usés et comme vides à force d’être dits chaque année à la même époque ; à force d’être contredits par la vie et le monde comme ils vont. Mais il n’en est pas d’autres meilleurs pour dire ce que je désire pour vous et ce que j’attends aussi pour moi, dans l’espérance qui nous a été redite la nuit de Noël en cet enfant qui est venu déchirer l’opacité du monde. Ainsi, que chaque jour de l’année qui vient soit Noël pour chacune et chacun d’entre vous.

Tout fout le camp mes amis ! Vous verrez qu’après avoir autorisé le « mariage pour tous », ils finiront par accorder le droit de vote aux femmes.

Copyright © 2020 Castelluna

Thème par Anders NorenHaut ↑