Im Hashem Lo Yivneh Bayis

Hypnotique ! « Im Hashem Lo Yivneh Bayis » interprété par The Shira Choir sur une musique de Shlomo Yehuda Rechnitz.

Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain ; si le Seigneur ne garde la ville, c’est en vain que veillent les gardes. Non, il ne dort pas, ne sommeille pas, le gardien d’Israël.

Ps. 126(127), 1 & Ps. 120(121), 4

Tipperary Watershed Single Malt

Tipperary Watershed Single Malt

Située dans le cadre magnifique de la Golden Vale1 en Irlande, Tipperary Boutique a été fondée en mars 2016 par Jennifer Nickerson, Stuart Nickerson and Liam Ahearn. Les travaux de construction de la distillerie devraient commencer prochainement sur les terres de la ferme familiale de Ballindoney. En attendant, l’équipe parcourt l’Irlande à la recherche de fûts qu’elle sélectionne avec soin en vue de la commercialisation sous sa marque d’un whiskey dont le profil est proche de celui qu’elle espère produire.

Poursuivre la lecture de « Tipperary Watershed Single Malt »

A une jeunesse désabusée

Mon jeune ami, tu me dis que vide est la vie. Tu as abandonné ton Église et tu dédaignes les idées et les livres. Te voilà quêtant du côté de quelque Orient… Ceux qui s’activent autour de toi avec, ces effrontés, un air heureux, tu les regardes de haut ; t’estimant le plus détrompé des hommes, tu te poses en solitaire devant cette société de dupes et te voilà perdu d’amitié, et non seulement d’idées. Comment frayer avec des gens que leur aveuglement te rend méprisable ?

Poursuivre la lecture de « A une jeunesse désabusée »

« Celui qui est »

La petite fille demandait un jour au vieil homme : « Grand-père, qu’est-ce que l’éternité ? » Et lui, après avoir réfléchi, lui a répondu : « Imagines, mon enfant, que la terre entière soit un globe de bronze. Et que tous les mille ans un oiseau, en passant, l’effleure de son aile … Eh bien quand, par ses passages, la terre serait tout usée, l’éternité ne ferait que commencer ! »

Cette anecdote pourrait nous convenir à tous, tant nous sommes démunis pour penser l’infini. Les hommes vont comme des somnambules, le temps de leur fugitive existence, en oubliant qu’ils errent au bord des gouffres sans nom de l’espace et du temps, dans le silence opaque de l’empilement des siècles.

Poursuivre la lecture de « « Celui qui est » »